de fr it

WerdAG

Ancienne comm. AG, distr. de Muri, sur les deux rives de la Reuss, rattachée à la comm. de Rottenschwil en 1899. Village agricole, sur la rive gauche, de structure assez lâche. XIIe s. Werda. 140 hab. en 1850, 125 en 1888. Un tiers de W. relevait de l'abbaye de Muri avant 1160. Les Habsbourg, avoués de Muri, concédèrent ce tiers, situé sur la rive gauche de la Reuss et donc dans les futurs Freie Ämter, à Heinrich von Seengen en 1361. Bremgarten (AG) acquit en 1414 la basse juridiction sur les deux autres tiers de W., qui faisaient partie du Kelleramt, sur la rive droite. Les cantons confédérés s'opposèrent aux tentatives répétées de l'abbaye de Muri de s'imposer sur l'ensemble du ressort. Dès 1415, la haute justice releva de Zurich dans le Kelleramt et des Confédérés dans les Freie Ämter, ce qui suscita de fréquentes querelles de compétence. Au spirituel, W. faisait partie de Lunkhofen. L'usage du bac pour se rendre à l'église et s'occuper des champs situés sur la rive droite de la rivière était gratuit. Rattaché en 1798 au canton helvétique de Baden (distr. de Muri, comm. Aristau), W. constitua une commune de 1803 à 1898.

Sources et bibliographie

  • MAH AG, 5, 464-465