de fr it

Biessenhofen

Ancienne comm. locale (Ortsgemeinde) TG, comm. d'Amriswil, distr. de Bischofszell, sur la route Weinfelden-Romanshorn; 848 Puasunhovun, 1220 Büesinhouen. 220 hab. en 1850, 183 en 1900, 223 en 1950, 202 en 1970. Vestiges d'une motte médiévale. Fief des évêques de Constance, propriété des Helmsdorf d'Eppishausen après 1372, B. appartint à l'abbaye de Muri de 1698 à 1798, avec la seigneurie d'Eppishausen. Au spirituel, il relevait de Sommeri. La construction d'une chapelle dédiée à saint Jacques et à Notre-Dame est attestée en 1454 et la fondation d'une prébende pour la messe en 1497. La chapelle resta désaffectée de 1529 à 1630, puis un chapelain fut engagé en 1680 et l'incorporation à l'abbaye de Muri suivit en 1698. La chapelle fut attribuée à la paroisse catholique d'Amriswil en 1911. B., dont la majorité des habitants était protestante, fut une commune locale de l'ancienne municipalité d'Amriswil de 1803 à fin 1978. Lié à l'exploitation meunière du bas Moyen Age au XXe s., l'étang de B. est un site naturel protégé depuis 1946. L'économie laitière (fromagerie) supplanta la production fruitière et céréalière dès la fin du XIXe s.

Sources et bibliographie

  • MAH TG, 3, 1962, 15-21
  • H. Kläui, «Wo liegt "Puasunhovun"?», in Wappen, Orte, Namen, Geschlechter, 1981, 303-305