de fr it

Kurzdorf

Ancienne comm. locale (Ortsgemeinde) TG, comm. Frauenfeld, distr. de Frauenfeld. Commune locale rattachée à la municipalité (Munizipalgemeinde) de Frauenfeld de 1803 à 1919, le village de K. est devenu un quartier de la commune de Frauenfeld depuis lors. 854 Erichinga, 1362 Kurzen Erchingen. 216 hab. en 1831, 347 en 1850, 1042 en 1900, 1251 en 1910. K. se trouvait sur la route romaine reliant Winterthour à Pfyn. En 889, le roi Arnoul de Germanie confirma l'appartenance du domaine d'Erchingen au couvent de Reichenau. Dès le XIIIe s., K. relevait du bailliage de Frauenfeld (aux Kibourg et aux Habsbourg) et, plus tard, jusqu'en 1798, du tribunal de la ville. La haute justice comtale fut rendue près des arcades jusqu'en 1417. Au spirituel, K. faisait partie de la paroisse de Frauenfeld-Oberkirch; le village devint protestant en 1529 et paritaire en 1534 (l'église Saint-Jean resta protestante). Axée à l'origine sur la culture céréalière (présence d'un moulin au XIVe s.), la localité connut un bouleversement économique dès 1840 avec l'ouverture d'une filature de coton, d'une retorderie de soie, d'une fabrique de broderie et d'une fonderie, auxquelles s'ajoutèrent une usine à gaz en 1878 et une forge en 1908.

Sources et bibliographie

  • E. Leisi, Geschichte der Stadt Frauenfeld, 1946
  • B. Gnädinger, G. Spuhler, Frauenfeld, 1996