de fr it

Niedersommeri

Ancienne comm. locale TG (Ortsgemeinde), comm. Sommeri, distr. d'Arbon. Village qui forma avec Obersommeri une municipalité (Munizipalgemeinde) en 1798 et la commune de Sommeri en 1967. 905 Sumbrinaro. 205 hab. en 1831, 212 en 1850, 237 en 1900, 310 en 1950, 305 en 1960. Au XIVe s., les Payer de Hagenwil étaient seigneurs de N., village qu'ils vendirent en 1451 à des paysans de l'endroit. En 1474, la principauté abbatiale de Saint-Gall acquit la seigneurie et la rattacha jusqu'en 1798 à la juridiction criminelle de Sommeri. Incorporée vers 1400 au chapitre cathédral de Constance, l'église paroissiale servit aux deux confessions après la Réforme (1534). En 1749, la collation passa par échange à la principauté abbatiale. Culture des champs, plus tard arboriculture, élevage et industrie laitière furent les principales activités. Une fromagerie est mentionnée en 1900. Vers 1860, quelques sociétés commerciales étaient établies à N., notamment l'une qui vendait des produits de meunerie. Une entreprise de broderie et de broderie à la navette employait quatre-vingts personnes en 1911. N. eut également une fabrique de meubles rembourrés (1956-1994).

Sources et bibliographie

  • E. Leisi, Geschichte von Amriswil und Umgebung, 1957