de fr it

Räuchlisberg

Ancienne comm. locale TG (Ortsgemeinde), depuis 1979 comm. d'Amriswil, distr. de Bischofszell. La commune locale de R., créée en 1803, fit partie jusqu'en 1978 de l'ancienne municipalité (Munizipalgemeinde) d'Amriswil. Sur une hauteur au sud-ouest d'Amriswil, villages de R. et de Hagenwil, hameaux de Bergermühle, de Giezenhaus et de Spitzenrüüti. 1413 Roüchlisberg. 424 hab. en 1850, 414 en 1900, 415 en 1950, 451 en 1970. Depuis le Moyen Age, l'abbaye de Saint-Gall détenait les droits de justice, le droit de lever des troupes et le droit d'hommage sur les fiefs de Hagenwil et de R. De 1684 à 1798, l'abbaye administra R. et le bailli de Thurgovie y exerça la haute justice. Au spirituel, R. a probablement toujours relevé de la paroisse de Sommeri. En 1871, les catholiques furent rattachés à la paroisse de Hagenwil. Des corporations possédaient à titre de droit d'usage septante poses de tourbières à Hudelmoos (dit le Turbenland). Les activités dominantes sont les cultures fruitières, la culture des champs et l'exploitation des prairies et forêts, complétées, à la fin du XIXe s., par l'élevage et la production laitière. Le moulin, mentionné en 1593, cessa de fonctionner en 1911. Jakob et Johann Laib produisirent des articles en tricot à R. de 1885 à 1898.

Sources et bibliographie

  • J. Häberli-Schaltegger, Geschichte der evangelischen Kirchgemeinde Sommeri-Amriswil, 1870
  • E. Leisi, Geschichte von Amriswil und Umgebung, 1957
  • MAH TG, 3, 1962, 458-484
  • Thurgauer Zeitung, 8.12.1972