de fr it

Triboltingen

Ancienne comm. locale (Ortsgemeinde) TG, comm. d'Ermatingen depuis 1975, distr. de Kreuzlingen. Partie de la municipalité (Munizipalgemeinde) d'Ermatingen de 1803 à 1975 (comm. locale dès 1812). Village-rue au bord du lac de Constance (lac Inférieur), entre Tägerwilen et Ermatingen. 1146 Triboltingin. 345 hab. en 1850, 314 en 1900, 284 en 1950, 302 en 1970. L'abbaye de Reichenau était au Moyen Age le plus important seigneur foncier et justicier de T. L'évêque de Constance exerça la basse justice de 1540 à 1798. La bataille de Schwaderloh se déroula en 1499 non loin du village. Majoritairement protestant, T. a toujours relevé de la paroisse d'Ermatingen; après la Réforme (vers 1528), la chapelle Saint-Nicolas, du XIIIe s., ne servit pratiquement plus au service divin. Au XVIIIe s., parmi d'autres biens communaux, T. possédait la maison de commune, la forêt et des vignes. La viticulture constitua au XIXe s. la base de sa prospérité. La broderie fut pratiquée vers 1900. Après 1950, les exploitations agricoles périclitèrent; transformées en habitations, elles contribuent, avec les maisons familiales, à modifier au début du XXIe s. le paysage local.

Sources et bibliographie

  • O. Feger, Die reichenauische Herrschaft im Thurgau, 1956
  • A. Bosshard et al., Ermatingen und Triboltingen TG, 1988
Liens
Notices d'autorité
GND