de fr it

Tuttwil

Ancienne comm. locale (Ortsgemeinde) TG, depuis 1969 dans la comm. de Wängi, distr. de Münchwilen. Située au sud de Wängi, sur le Tuttwilerberg, elle comprenait Ober-T., Unter-T., Breitenloh, Scheuer ainsi que Wilhof et forma, de 1816 à 1968, une commune locale de la municipalité (Munizipalgemeinde) de Wängi. 1244 Tuotwille. 411 hab. en 1850, 329 en 1900, 309 en 1950, 309 en 1960. Au Moyen Age, le couvent de Kreuzlingen (1244) et la commanderie des hospitaliers de Saint-Jean de Tobel possédaient des biens à T. En 1282, le chapitre cathédral de Constance remit le domaine (Kehlhof) au couvent de Fischingen. T. resta sous l'autorité des Habsbourg-Autriche jusqu'en 1460, puis fit partie de la juridiction du Tuttwilerberg (1460-1798). Au spirituel, T. a toujours relevé de la paroisse de Wängi. La céréaliculture, qui prédomina avec l'arboriculture jusqu'au XIXe s., céda ensuite la place à l'élevage et à la production laitière (fromagerie Stieger fondée en 1862). A partir de 1785, Ober-T. fut un relais de poste sur la route Zurich-Saint-Gall, qui passait, jusqu'au milieu du XIXe s., par le Tuttwilerberg. La location de chevaux et les auberges offraient des revenus supplémentaires à la population. Au XIXe s., on pratiquait le filage et le tissage du coton (réseau de travail à domicile), ainsi qu'un peu de broderie. Des zones résidentielles se sont développées en bordure de T. dès les années 1960.

Sources et bibliographie

  • K. Tuchschmid, Geschichte von Wängi, 1948
  • Hinweisinventar Thurgau: Wängi, II, 2009