de fr it

LaCoudre

Ancienne comm. NE, distr. de Neuchâtel, incluant, jusqu'à sa fusion avec Neuchâtel en 1929, les hameaux de Monruz et de La Favarge, ainsi que l'abbaye de Fontaine-André. 1143 La Coudra. 120 hab. en 1784, 174 en 1850, 352 en 1900, 440 en 1920. Petit village-rue situé sur le tracé de l'ancienne Vy d'Etra; économie essentiellement viti-vinicole, mais aussi exploitation de carrières de pierre d'Hauterive et, dans la région de La Favarge, présence de forges très anciennes à l'origine de l'activité industrielle de ce quartier: fabrique de papiers peints, fonderies Favarger, etc. Dès 1902, la commune envisagea l'opportunité d'une fusion avec Neuchâtel. Après de multiples péripéties, la fusion fut acquise en février 1929 en votation populaire (71 voix contre 46); elle entra en vigueur le 1er janvier 1930.

Sources et bibliographie

  • E. Quartier-la-Tente, Le canton de Neuchâtel, série 1, 1903
  • I. Deschenaux, La Coudre-Neuchâtel, 1929-1979, 1979