de fr it

Epagnier

Partie de la commune de La Tène NE, district de Neuchâtel. 1163 Espagnie. 55 hab. en 1750, 48 en 1848, 65 en 1880. E. et Marin formèrent la commune de Marin-Epagnier de 1888 à 2008. Site éponyme du 2e âge du Fer à La Tène, à l'embouchure de la Thielle. En 1163, le chevalier Pierre d'E. donna son alleu à l'abbaye d'Hauterive (FR). En 1625, Jean Hory fut l'instigateur du projet, avorté, d'Henripolis, ville marchande et portuaire qui aurait dû être créée entre Wavre et La Tène. E. fit partie de la châtellenie de Thielle et a dépendu jusqu'en 1887 de la paroisse de Cornaux, de celle de Saint-Blaise jusqu'en 1978 puis de celle de Marin-E. La municipalité fut érigée en 1873. E. comprenait Maison-Rouge (actuellement Rothus), cédé à Berne en 1894, à la suite du remaniement de frontière sur la Thielle. L'agriculture, jointe à un petit vignoble disparu en 1956, a prédominé à E. jusqu'en 1948.

Sources et bibliographie

  • MAH NE, 2, 1963, 85-86
  • J. Guibert, L'affaire Jean Hory , 1972
  • B. Arnold et al., Marin-Epagnier, 1888-1988, 1988

Suggestion de citation

Girardbille, Olivier: "Epagnier", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 24.10.2016. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/003201/2016-10-24/, consulté le 29.10.2020.