de fr it

Voëns-Maley

Ancienne comm. NE, distr. de Neuchâtel, depuis 1888 dans la comm. de Saint-Blaise. 1143 Win, 1185 Weins et Vohens. 45 hab. en 1750, 42 en 1850, 56 en 1870. V. se trouvait sur la voie romaine de la Vy d'Etra. Aux XIIe et XIIIe s., V. était un alleu de l'abbaye de Saint-Jean de Cerlier. La communauté, érigée en 1377, dépendait de la paroisse de Saint-Blaise et faisait partie de la châtellenie de Thielle. Le hameau du Maley (1523 le Malet), dans la commune de Cornaux, fut rattaché à celle de Voëns à la fin du XVIe s. Le domaine du Vilaret (1143 de Vilario) fit partie de V. jusqu'au XVIIIe s. Dès 1664, V. devint un lieu de villégiature de familles bourgeoises de Neuchâtel. L'agriculture subsiste dans les deux hameaux; gravière au Maley depuis 1962; golf à Voëns depuis 1975.

Sources et bibliographie

  • O. Clottu, Hist. de Saint-Blaise, 3, 1957