de fr it

Josef HermenegildArregger von Wildensteg

28.8.1746 (Viktor Josef Augustin Hermenegild) à Soleure, 7.12.1834 à Soleure, cath., de Soleure. Fils de Johann Viktor Lorenz (->). 1783 Margareta Josefa Vigier, fille de Franz Bonaventura, membre du Petit Conseil (Altrat). Enseigne au service d'Espagne, capitaine en 1768. Membre de la corporation des Forgerons, A. siégea au Grand Conseil dès 1767, puis au Petit Conseil: Jungrat dès 1771, Altrat dès 1797. Partisan convaincu de l'Ancien Régime, il fut l'un des otages emmenés à Huningue (F) en 1798 pour garantir le paiement des contributions des familles patriciennes soleuroises à la France. Délégué à la Diète en 1801, il fut membre de la commission gouvernementale intérimaire soleuroise en 1802. A la tête de la réaction patricienne pendant et après le coup d'Etat de 1814, A. demanda à deux reprises l'aide de Berne contre les tentatives révolutionnaires de l'opposition. Jusqu'en 1831, il fut en alternance avoyer en charge (années impaires) et ancien avoyer. Il vendit la part de la fabrique d'indiennes Wagner & Cie dont il avait hérité. Généalogiste, il fut le correspondant de Beat Fidel Zurlauben. Membre de la Société helvétique dès 1772.

Sources et bibliographie

  • R. Aebersold, «Die Militärpolitik des Kantons Solothurn in der Restaurationszeit 1814-1831», in JbSolG, 47, 1974, 48, 1975
  • SolGesch., 3
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Variante(s)
Josef Hermenegild Arregger
Dates biographiques ∗︎ 28.8.1746 ✝︎ 7.12.1834