de fr it

Schoren

Ancienne comm. BE, distr. d'Aarwangen, incorporée en 1898 à la comm. de Langenthal. 1194 Schorin. 30 feux et 133 hab. en 1764, 304 en 1850, 341 hab. en 1888. Ancienne grange de l'abbaye cistercienne de Saint-Urbain (dès la fondation de la cella de Kleinroth), qui détenait la basse juridiction (ressort de Langenthal). Le village faisait partie, comme Langenthal, de la paroisse de Thunstetten, où se trouvait une commanderie de chevaliers de Saint-Jean qui se disputa avec l'abbaye, aux XIIIe et XIVe s., les droits de dîme à S. Les droits de pâture de S. et de Langenthal sur les communaux de Thunstetten, Bützberg, Rengershäusern et Forst furent confirmés en 1317. En 1538, le village fut attribué à la nouvelle paroisse de Langenthal. La commune était riche en forêts et pacages. Géographiquement très proche de Langenthal, bourg et marché en pleine expansion, S. finit par y être incorporé (tout en gardant sa commune bourgeoise). En 2009, on y trouvait encore un bureau de poste.

Sources et bibliographie

  • SDS Berne, II/10

Suggestion de citation

Dubler, Anne-Marie: "Schoren", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 23.10.2012, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/003289/2012-10-23/, consulté le 20.09.2020.