de fr it

Herblingenlocalité

Ancienne comm. SH, distr. de Schaffhouse. Depuis 1964, H. est un quartier de la ville de Schaffhouse, alors qu'en 1948 la commune avait encore refusé son incorporation pour conserver son autonomie. 1258 Herwilingen. 274 hab. en 1771, 296 en 1798, 400 en 1836, 413 en 1850, 480 en 1900, 1290 en 1950, 1935 en 1960. La basse justice relevait à l'origine de la famille de H. Au début du XIVe s., ces droits passèrent aux Habsbourg, puis aux sénéchaux von Diessenhofen. Après 1469, ils appartinrent à plusieurs bourgeois schaffhousois jusqu'à ce que la ville les acquière en totalité en 1534. En effet, avec l'achat du domaine Mogern (déserté depuis le XVIIIe s.), Schaffhouse avait déjà acheté l'autre moitié en 1521. La haute justice qui appartenait au landgraviat de Nellenburg (Autriche) fut cédée à Schaffhouse en 1723. Jusqu'en 1798, H. dépendit du bailliage du Reiat, dans la campagne schaffhousoise. La commune fit d'abord partie de la paroisse de Lohn, puis s'en détacha peu à peu au XVIe s. pour finalement dépendre de Schaffhouse dès le milieu du XVIIe s. Un remaniement parcellaire eut lieu dans les années 1930. Après son incorporation à Schaffhouse, H. se développa en zone industrielle et artisanale. En 1979, plusieurs centres commerciaux aisément accessibles furent construits en rase campagne, le long de la route reliant Schaffhouse à l'Allemagne. Sa proximité avec la ville de Schaffhouse fait de H. une localité résidentielle attractive.

Sources et bibliographie

  • MAH SH, 3, 1960, 90-98
Liens
Notices d'autorité
GND