de fr it

Rinkenbach

Sous la domination de la seigneurie abbatiale de Saint-Gall, R. formait avec Wies l'une des six rhodes du bailliage d'Appenzell, constituée entre 1204 et 1220 et attestée au XIIIe s. Jusqu'à la division du pays en 1597, deux territoires non contigus faisaient partie de R.: celui de la rhode de Hackbühl, dont le centre était le village paroissial de Gais (demi-rhode de Wies), et celui de la rhode de R. proprement dite, situé à l'ouest du village d'Appenzell (Kau, Enggenhütten, R.). Les troubles confessionnels firent de Wies une rhode réformée qui fut attribuée en 1597 aux Rhodes-Extérieures. R. devint une demi-rhode d'Appenzell Rhodes-Intérieures, mais fut considérée comme une rhode entière pour certains droits. La Constitution des Rhodes-Intérieures de 1814 réunit cette demi-rhode à celle de Stechlenegg pour créer la rhode de R. Lors de la restructuration du canton, en 1872, la rhode de R. perdit ses fonctions politiques. Son territoire fut réparti entre les nouveaux districts d'Appenzell, Schlatt-Haslen et Gonten.

Sources et bibliographie

  • MAH AI
  • AppGesch, 1-3