de fr it

SebastianoBeroldingen

8.11.1818 à Mendrisio, 29.9.1865 à Mendrisio, cath., de Mendrisio. Fils de Sigismondo, médecin, et de Lodovica Maderni. Après avoir obtenu un grade en mathématiques à Pavie, B. fut privé de son visa d'entrée en Lombardie à cause de ses idées libérales. Retourné au Tessin, il travailla comme ingénieur pour le gouvernement cantonal dans le domaine des constructions publiques. Très attaché aux principes libéraux et radicaux, il fut conseiller d'Etat (1849-1852, 1855-1858) et conseiller aux Etats (1856-1857, 1860-1861). Inspecteur fédéral des télégraphes (1852-1855), directeur des douanes pour le IVe arrondissement (1858-1865). Il se distingua aussi comme diplomate: en mars 1855, le conseiller national Georg Joseph Sidler et lui négocièrent avec l'Autriche la fin du blocus de la frontière et le retour des nombreux émigrants tessinois expulsés de Lombardie. Il fut l'un de ceux qui tentèrent de développer le tissage de la soie dans le canton. Nourri de culture humaniste, il écrivit des vers et traduisit des ouvrages français. Président de la Società Demopedeutica et de la Société des carabiniers, vice-président de la Société démocratique populaire du Tessin. Capitaine durant la guerre du Sonderbund, commandant de bataillon en 1857.

Sources et bibliographie

  • Fonds Beroldingen, ASTI
  • G. Martinola, I diletti figli di Mendrisio, 1980, 71-75
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 8.11.1818 ✝︎ 29.9.1865