de fr it

EmilioCensi

21.7.1837 à Lamone, 14.8.1910 à Breganzona, libre penseur, de Lamone. Fils de Giovanni, avocat. Giuseppina Salvi-Frasca. Docteur en droit de Heidelberg, C. fut juriste à Lugano. Il présida la Société de navigation et des chemins de fer du lac de Lugano et le conseil d'administration de la Banque populaire tessinoise (1885-1910). Il fut aussi membre de la société Demopedeutica de 1879 à 1910. Député libéral-radical au Grand Conseil (1889-1893, 1897-1901, 1903-1907) et conseiller national (1873-1875 et 1902-1908), il fit partie de la constituante tessinoise de 1892. Juriste de renom, il collabora à la révision de la Constitution fédérale de 1874 et obtint que l'on reconnaisse l'italien comme langue officielle. Dans ses articles, il soutint l'abolition de la peine de mort et le percement du tunnel du Gothard. En 1880, avec Stefano Gabuzzi, il présenta à Berne un recours resté fameux contre l'iniquité du système électoral tessinois, qu'il considérait comme la cause des troubles dans le canton. C. ne participa pas à la révolution de 1890, mais représenta le Tessin aux conférences de Berne qui permirent une transition pacifique vers un gouvernement mixte (conservateur/radical) et l'introduction du suffrage proportionnel.

Sources et bibliographie

  • Gruner, L'Assemblée, 1, 733
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 21.7.1837 ✝︎ 14.8.1910