de fr it

DomenicoGalli

25.7.1791 à Locarno, 5.2.1856 à Locarno, cath., de Locarno. Fils de Michele, homme politique et notaire, et de Giovanna Bacciocchi. Licencié en droit à Pavie (1811), G. joua un rôle important dans l'élaboration des Codes tessinois et des principales lois cantonales. Député libéral-radical au Grand Conseil tessinois (1827-1839, 1841-1856; président en 1831, 1851 et 1855), à la Diète (1833) et conseiller aux Etats (1851). Conseiller d'Etat (1839-1848), président de la commission du contentieux de justice et police (1839-1845) et de la commission de santé (1845-1848). Avec Stefano Franscini, Piero Peri, Carlo Lurati et Giacomo Luvini, il fut l'un des promoteurs de la réforme constitutionnelle de 1830 et l'un des chefs du mouvement des liberali puri ("libéraux purs") ou libéraux-radicaux. Après la prise du pouvoir par les radicaux en 1839, il fit partie du gouvernement provisoire. Cependant, au cours des années, G. s'opposa plusieurs fois à la politique des radicaux. En 1848, il combattit notamment la nouvelle Constitution fédérale qui, selon lui, appauvrissait le Tessin, et, en 1852, il lutta contre la politique radicale de sécularisation des biens conventuels.

Sources et bibliographie

  • Gruner, L'Assemblée, 1, 741
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF