de fr it

RomeoManzoni

29.9.1847 à Arogno, 23.11.1912 à Lugano, libre penseur, d'Arogno. Fils d'Alessandro (->) et de Fulvia Giovanetti. 1871 Rosa Guglielmazzi. Après le lycée à Lugano, M. fréquenta l'académie scientifique et littéraire de Milan (1867-1869), où il fit la connaissance d'hommes de lettres et de politiciens italiens (Ruggero Bonghi, Ausonio Franchi, Paolo Ferrari). Après sa licence en philosophie et en lettres à Turin (1870), on remarqua ses articles philosophiques dans d'importantes revues. Il enseigna pendant quelques années la philosophie à Reggio de Calabre et à Porrentruy, puis revint au Tessin, où il créa en 1878 l'institut international féminin Manzoni de Maroggia (vendu en 1905 aux salésiens qui y fondèrent le collège Don Bosco). Député au Grand Conseil tessinois en 1901 et 1905, et au Conseil national en 1895-1902 et 1905-1912, il milita jusqu'en 1902 au sein du parti libéral-radical. M. se distingua par sa vaste culture et son talent oratoire lors de ses interventions à Berne pour la défense de la culture italienne et contre l'armée. Au Tessin, M. fut l'idéologue du radicalisme et participa à la révolution de 1890. Après cette date, il entra en conflit avec le gouvernement de Rinaldo Simen auquel il reprochait d'avoir trahi les idéaux en faveur d'une politique pragmatique de compromis. M. fut l'un des fondateurs de l'Union radicale-sociale tessinoise (1897), qui luttait pour une école et un Etat laïques. En 1900, il adhéra à la fondation du parti socialiste et créa, en 1902, l'extrême-gauche radicale. Malgré ses activités d'homme politique et d'enseignant, il n'abandonna jamais la recherche et publia de nombreux travaux qui présentent une pensée analytique remarquable. Son engagement civique poussa M. à faire un legs au canton pour la création d'une faculté des lettres et d'un institut supérieur des beaux-arts.

Sources et bibliographie

  • Gruner, L'Assemblée, 1, 745
  • V. Gilardoni, «La "rivoluzione sbagliata" nelle lettere inedite di Romeo Manzoni», in AST, 77-78, 1979, 3-174 (avec liste des œuvres)
  • V. Born, Romeo Manzoni, filosofo dell'energia, mém. lic. Fribourg, 1992
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF