de fr it

AlfredoPioda

1.11.1848 à Locarno, 7.11.1909 à Locarno, libre penseur, de Locarno. Fils de Giacomo (✝︎1852), chirurgien, et de Carolina Bazzi. Petit-fils de Giovan Battista (->), neveu de Domenico Bazzi. Célibataire. Ecole secondaire à Locarno, institut Landriani et lycée à Lugano. Etudes aux universités de Pise, Turin et Heidelberg, où P. obtint sa licence en droit en 1870. Installé à Milan, il commença un stage dans une étude d'avocat; insatisfait, il retourna à Heidelberg où il obtint une licence en philosophie. Après s'être établi définitivement à Locarno, P. se consacra à des études historiques, littéraires et philosophiques, à la théosophie et au spiritisme en publiant des articles, des essais et des livres. Il traduisit de nombreux textes étrangers. Porté à la réflexion plutôt qu'à l'action, il s'engagea cependant en politique où il fit preuve d'impartialité comme conseiller municipal de Locarno (1884-1887), député au Grand Conseil tessinois (1893-1909) et conseiller national (1893-1909). Bien qu'il appartînt au parti radical (président en 1900), P. refusa toujours le sectarisme et l'exclusivisme qui dominaient la vie politique tessinoise. Il accorda une attention particulière à l'instruction et sa contribution à la réforme des études donna une importante impulsion au renouvellement du système scolaire cantonal. P., qui n'avait pas participé à la révolution de 1890 bien qu'il en partageât les idées, devint après 1893 l'idéologue de l'aile modérée et pragmatique du gouvernement de Rinaldo Simen, et soutint la nécessité d'"une nouvelle forme de vie publique" et "du travail de tous au profit de tous". Cependant sa thèse sur "l'évolution graduelle" se heurta à la détermination des radicaux qui voulaient faire avancer le pays "à coups de décrets"; la polémique qui en découla fut à l'origine de la scission de 1902 entre l'Extrême radicale et le Grand courant libéral.

Sources et bibliographie

  • Baleni, 1889
  • Le confessioni di un visionario, 1892
  • Pax, 1892
  • F. Pedrotta, Alfredo Pioda nella vita e nelle opere, 1935
  • ESI, 1936, n° 7-8
  • Gruner, L'Assemblée, 1, 751
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF