de fr it

GiuseppeStoffel

22.4.1863 à Bellinzone, 29.7.1929 à Zurich, cath., de Vals. Fils de Cölestin, commerçant, et de Theresa Giovanelli. Maria Margaretha Schenkel, fille de Christoph. Ecoles à Bellinzone et, dès 1879, apprentissage bancaire à Schaffhouse. Directeur (1890-1914) et administrateur de la Banque cantonale tessinoise (1890-1914, président dès 1903). Député radical au Grand Conseil tessinois (1897-1914) et au Conseil national (1902-1914). Administrateur des Chemins de fer du Gothard (1901-1909) et membre du conseil de la Banque nationale suisse (dès 1906). Impliqué dans les scandales qui conduisirent à la faillite de la Banque cantonale en 1914, S. fut condamné à trois ans et demi de réclusion pour banqueroute frauduleuse (1916). Ecarté de la vie publique, il quitta le Tessin. Lieutenant-colonel.

Sources et bibliographie

  • P. Farinelli, La difesa di Giuseppe Stoffel, 1916
  • Gruner, L'Assemblée, 1, 760
  • A. Rossi, Tessere, 2010, 129-152, surtout 143-146
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Variante(s)
Joseph Wilhelm Silvio Stoffel (nom de naissance)
Dates biographiques ∗︎ 22.4.1863 ✝︎ 29.7.1929

Suggestion de citation

Pasquale Genasci: "Stoffel, Giuseppe", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 31.10.2011, traduit de l’italien. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/003542/2011-10-31/, consulté le 24.06.2024.