de fr it

Johann Gaudenz DietegenSalisSeewis

5.12.1825 à Coire, 27.3.1886 à Coire, prot., de Seewis im Prättigau, Malans, Chur et Flims. Fils de Johann Jakob, vice-landamman de la Ligue des Dix-Juridictions, et d'Anna von Jenatsch. Petit-fils de Johann Gaudenz (->), beau-frère de Simeon Bavier. Anna von S.-Soglio, fille de Peter Johannes, major au service de l'Angleterre. Ecole cantonale à Coire (1837-1843), études de philosophie et de droit à Bonn, Heidelberg et Berlin (1847-1848); S. fut à Berlin membre d'un club démocratique et prit part à la révolution de 1848 comme commandant de milice. Docteur en droit, avocat à Coire, puis propriétaire foncier à Malans et Coire. Préfet (1850), député au Grand Conseil grison (1849-1855, 1858-1865), membre du Petit Conseil (1855-1857), conseiller aux Etats (1855, 1857-1860) et conseiller national (1860-1869, 1875-1878, 1879-1881). Orateur populaire, S. compta, avec Gaudenz Gadmer et Florian Gengel, parmi les hommes les plus importants de l'aile radicale-démocratique du radicalisme grison. Partisan du droit de référendum, de la révision de la Constitution fédérale en 1874 et de la protection des travailleurs, S. n'utilisa pas sa particule.

Sources et bibliographie

  • Fonds, StAGR
  • F. Pieth, «Nationalrat Gaudenz von Salis-Seewis», in BM, 1919, 1-16
  • Gruner, L'Assemblée, 1, 626-627
Liens
Autres liens
e-LIR
Notices d'autorité
GND
VIAF