de fr it

ConradCramer-Frey

Le monopole des billets de banque: affaire de la banque d'Etat ou des banques privées?, rapport pour l'assemblée des délégués de l'Union suisse du commerce et de l'industrie du 9 mai 1891 (Universitätsbibliothek Basel).
Le monopole des billets de banque: affaire de la banque d'Etat ou des banques privées?, rapport pour l'assemblée des délégués de l'Union suisse du commerce et de l'industrie du 9 mai 1891 (Universitätsbibliothek Basel).

11.5.1834 à Volken, 6.1.1900 à Zurich, prot., de Volken et Enge (auj. Zurich). Fils de Heinrich Kramer, agriculteur, et d'Anna Gisler, de Flaach. 1860 Louise Frey, fille de Karl, commerçant, copropriétaire du magasin de produits manufacturés Frey & Salzmann à Aarau, nièce de Friedrich Frey. Ecole primaire à Hettlingen, secondaire à Seuzach, apprentissage de commerce (1849-1852). Employé de la maison Hummel Comp. à Zurich (1852). Comptable chez Frey & Salzmann (1854), C. vécut de 1862 à 1870 au Brésil où il reprit en main une entreprise de Bahia, liée à celle de son beau-père, et créa une filiale à Pernambouc en 1868. De 1870 à 1895, il dirigea la maison Frey & Cramer (Cramer, Frey & Cie dès 1874), transférée d'Aarau à Zurich en 1872 et à Enge en 1877. L'ouverture d'une filiale à Rio de Janeiro (1878) précéda la fermeture de celle de Bahia (1883). Député au Grand Conseil zurichois (1882-1898), conseiller national radical (1883-1900, par la suite de l'aile démocrate), C. fut membre (1876-1900) et président (1882-1891) du comité de la Société des commerçants de Zurich (auj. Chambre de commerce de Zurich), président de l'Union suisse du commerce et de l'industrie (1882-1900). Administrateur du Crédit suisse (1878-1891), membre du conseil de surveillance de la Rentenanstalt (1880-1885) et du comité d'administration de la Neue Zürcher Zeitung (1879-1884, président en 1882-1883).

C. fut l'un des principaux représentants du monde économique à la fin du XIXe s. Ses articles, ses discours, ses expertises approfondies et ses pétitions marquèrent les débats sur des questions économiques cruciales, comme la nationalisation des chemins de fer, la politique monétaire ou la création d'une banque centrale ayant le monopole des émissions. Il fit de l'Union suisse du commerce et de l'industrie une association puissante. Il eut aussi une grande influence sur la politique douanière et commerciale, au sein des commissions du Conseil national sur la révision de la loi et des tarifs douaniers, comme expert du Conseil fédéral et membre de plusieurs délégations suisses au renouvellement d'accords commerciaux bilatéraux. Docteur honoris causa (en économie politique) de l'université de Zurich en 1894.

Sources et bibliographie

  • Fonds partiel, AV Winterthour
  • R.P. Meyer, Conrad Cramer-Frey, 1834-1900, 1948 (avec liste des œuvres)
  • R. Oehler, Die Frey von Aarau, 1773-1949, 1949
  • NDB, 3, 393
  • Gruner, L'Assemblée, 1, 60-61
  • B.R. Zimmermann, Verbands- und Wirtschaftspolitik am Übergang zum Staatsinterventionismus, 1980
  • DDS, 3-4
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Variante(s)
Conrad Cramer
Conrad Kramer (nom de naissance)
Dates biographiques ∗︎ 11.5.1834 ✝︎ 6.1.1900