de fr it

Karl AdolfHuber

28.6.1811 à Wädenswil, 29.4.1889 à Wädenswil, prot., de Wädenswil. Fils de Hans Jakob, chancelier. 1) 1836 Sophie Blattmann, de Wädenswil, fille de Hans Heinrich, juge de district, 2) 1860 Maria Elisabeth Dietrich, de Champion. Cours privés à Stäfa, cours de droit au Carolinum et à l'université de Zurich, études de droit à Heidelberg. Greffier du tribunal de district à Horgen (1831-1856), conseiller national zurichois (1849-1863), député au Grand Conseil (1850-1874), chancelier (1856-1861), conseiller d'Etat zurichois (1861-1869). Ayant perdu, alors qu'il était rentier, la majeure partie de sa fortune en spéculant à la bourse, H. devint juge de district (président du tribunal en 1875). Parmi les radicaux de la tendance d'Alfred Escher, il était le plus proche des démocrates. H. fut l'initiateur de la loi zurichoise de 1866 sur les communes.

Sources et bibliographie

  • Gruner, L'Assemblée, 1, 80
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF

Suggestion de citation

Illi, Martin: "Huber, Karl Adolf", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 16.02.2005, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/003651/2005-02-16/, consulté le 28.10.2020.