de fr it

Johann KasparHug

7.1.1821 à Bubikon, 19.7.1884 à Riesbach (auj. comm. Zurich), prot., de Bubikon. Fils de Johannes. 1842 Margaretha Sophia Billeter, fille de Karl Wilhelm Fürchtegott, secrétaire du conseil de district, de Männedorf. Ecole normale de Küsnacht (ZH) de 1836 à 1839. H. fut maître secondaire dans cette ville de 1840 à 1852, tout en étudiant les mathématiques à l'université de Zurich. Maître à Riesbach dès 1852, puis professeur de mathématiques au gymnase et à l'école industrielle (1861-1882). Privat-docent de mathématiques à l'université (1853-1884) et à l'EPF de Zurich (1855-1883). Directeur de la formation des maîtres secondaires à l'université de Zurich (1869). Démocrate, il fut membre de la Constituante et de sa commission des Trente-Cinq (1868-1869), puis député au Grand Conseil zurichois (1869-1878) et conseiller aux Etats (1869-1872). Membre du comité du synode scolaire (1855-1861), du conseil d'éducation (1862-1875). Président de la chorale Harmonie de Zurich (1864-1871). Politiquement, H. eut constamment à cœur l'élévation du niveau de formation du peuple. Il publia des manuels scolaires de mathématiques pour le canton, ainsi que des ouvrages scientifiques.

Sources et bibliographie

  • Gruner, L'Assemblée, 1, 81-82
  • Schweizerische Lehrerzeitung, 26.7.1884
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 7.1.1821 ✝︎ 19.7.1884

Suggestion de citation

Bürgi, Markus: "Hug, Johann Kaspar", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 24.11.2006, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/003654/2006-11-24/, consulté le 31.10.2020.