de fr it

AntonRimathé

20.7.1874 à Samedan, 9.3.1943 à Lucerne, prot., de Zizers et Zurich. Fils d'Anton, fonctionnaire postal, et d'Emma Ambühl. 1898 Elsbeth Spiess, fille de Johann Konrad. Etudes de théologie à Bâle et à Strasbourg (1894-1897), examen d'Etat (1897), études à Paris (1897-1898). Précepteur à Bâle et journaliste (1899-1900), R. fut rédacteur à l'ATS (1900-1908) et rédacteur adjoint du Journal suisse des chemins de fer (1902-1906). Secrétaire à Zurich des Associations des mécaniciens de locomotives suisses et des chauffeurs de locomotives suisses (1908-1918, Syndicat des mécaniciens de locomotives suisses dès 1911) et rédacteur de son journal (dès 1907). Député socialiste au Grand Conseil de Bâle-Ville (1904-1908), au législatif de la ville de Zurich (1910-1925), puis au Grand Conseil zurichois (1911-1917) et au Conseil national (1916-1919). Administrateur de la Société générale de consommation (1902-1906), il fut président de la Fédération ouvrière de Bâle (1904). Membre de la direction du Parti socialiste suisse (1912-1918) et du comité central de la Société du Grutli (1912-1915). R. s'engagea pour un syndicat unique de tout le personnel des locomotives et de tous les cheminots. Il se retira tôt de la vie professionnelle et politique pour raison de santé.

Sources et bibliographie

  • Das schweizerische Lokomotivpersonal, 1909
  • Zur Frage der Einheitsorganisation, 1916
  • Gruner, L'Assemblée, 1, 98
Liens
Autres liens
e-LIR
Notices d'autorité
GND
VIAF