de fr it

Johann JakobRyffel

13.12.1807 à Üerikon (comm. Stäfa), 17.7.1868 à Regensberg, prot., de Stäfa et, en 1856, de Regensberg. Fils de Rudolf, paysan et trésorier, et de Magdalena Schulthess. 1842 Amalie Friederike Müller, fille de Johann Friedrich. Ecole auprès d'un précepteur, institut à Yverdon, études de droit et de sciences caméralistes à Zurich, Bâle et Iéna. R. fut employé au greffe du tribunal de district de Zurich, puis substitut du greffier à Regensberg et préfet du district de Regensberg (1838). Député libéral au Grand Conseil zurichois (1843-1866) et conseiller national (1849-1857). Attaqué dans la presse par Friedrich Locher en 1866, il perdit son mandat au Grand Conseil en même temps qu'une partie de son influence politique. Apprécié comme politicien communal, R. œuvra pour l'instruction publique et l'assistance. Promoteur de la construction de routes, de l'assèchement de la vallée de la Surb et de Regensdorf, de la construction des chemins de fer et de caisses d'épargne.

Sources et bibliographie

  • Gruner, L'Assemblée, 1, 101
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 13.12.1807 ✝︎ 17.7.1868