de fr it

HeinrichGrunholzer

18.2.1819 à Trogen, 18.7.1873 à Uster, prot., de Gais et Uster. Fils d'Ulrich, maître d'école, aubergiste et chancelier du canton, et de Katharina Nänni. Frère de Johann Ulrich (->), beau-frère de Heinrich Boller. 1852 Rosette Zangger, fille de Hans Heinrich Zangger. Enfance à Trogen et Oltingen, école normale de Küsnacht (ZH) en 1835. Instituteur (1835-1836). Etudes à l'académie de Genève (1837-1838). Après l'examen à Küsnacht, maître secondaire à Bauma (1838-1842 et 1843-1847); études à Berlin (1842-1843). Directeur de l'école normale de Münchenbuchsee, de 1847 jusqu'à sa fermeture (passagère) par le gouvernement conservateur en 1852, maître à l'école industrielle de Zurich (1853-1858). Ensuite, G. travailla dans l'entreprise de son beau-père à Uster. Actif dès sa jeunesse dans la politique et le journalisme de tendance radicale, cofondateur de la Société du Grutli (1838). Député au Grand Conseil zurichois (1854-1869), membre de la Constituante et de sa commission des Trente-Cinq (1868-1869). Conseiller national siégeant à gauche (1863-1869). Membre (1854-1858) et président (1856-1858) du comité du synode scolaire du canton de Zurich, membre du conseil de l'éducation (1856-1858). Président de la commission scolaire secondaire d'Uster (1860-1873). Coéditeur et rédacteur de plusieurs revues pédagogiques, G. eut une grande influence dans ce domaine. Devenu entrepreneur, il rejoignit de plus en plus la position des radicaux-libéraux. Dans le cercle de Bettina von Arnim, il rédigea à Berlin l'un des premiers reportages sociaux de la littérature allemande (1843). Il est l'auteur de nombreuses chansons et poèmes.

Sources et bibliographie

  • «Erfahrungen eines jungen Schweizers im Vogtlande», in Bettine von Arnim, Politische Schriften, éd. W. Bunzel et al., 1995, 329-368
  • Das Erziehungswesen in der Schweiz, 1854 (réimpr. 2003)
  • Fonds, Paul-Kläui-Bibliothek, Uster
  • T. Koller, Heinrich Grunholzer, 2 vol., 1876 (avec choix de poèmes)
  • Gruner, L'Assemblée, 1, 73-74
  • J.F. Geist, K. Kürvers, Das Berliner Mietshaus 1740-1862, 1980, 9-25, 218-243
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF