de fr it

Franz XaverEggspühler

19.11.1861 à Klingnau, 4.5.1930 à Zurich, cath., de Klingnau. Fils de Johann Sebastian, petit paysan. Elise Waldkirch, fille d'un aubergiste de Zurzach. Gymnase de Schwytz, études de droit à Bâle, Strasbourg, Berlin, Breslau et Berne (brevets d'avocat et de notaire). Greffier (1886-1892), puis président (1892-1905) du tribunal de district de Zurzach. Député au Grand Conseil argovien (1893-1905, président en 1904-1905), conseiller national conservateur catholique (1902-1930). E. fut également membre de la cour suprême argovienne (1905-1930) qu'il présida par deux fois. Président du conseil synodal catholique-romain. Attaché au bien public et à la tradition, E. fut l'un des chefs des conservateurs catholiques du canton d'Argovie. Il défendit sans cesse la construction d'une voie de chemin de fer dans la vallée de la Surb, sans l'obtenir avec la loi fédérale de 1915 qu'il avait pourtant inlassablement soutenue. Un service de cars postaux désenclava néanmoins la vallée dès 1921.

Sources et bibliographie

  • Gruner, L'Assemblée, 1, 644-645
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 19.11.1861 ✝︎ 4.5.1930