de fr it

EmilFrey

3.9.1861 à Möhlin, 20.12.1916 à Bâle, cath.-chr., de Möhlin et Densbüren. Fils de Johann Jakob, gérant de caisse d'épargne, régisseur, député au Grand Conseil. Friederike Schneider, fille de Fridolin Schneider. Ecole cantonale d'Aarau, études de droit à Strasbourg, Bâle, Munich et Heidelberg, doctorat (1883), patente de notaire et d'avocat (1884). Avocat à Brugg (1886-1893), membre du Conseil de ville (exécutif), F. fut l'initiateur de la centrale électrique communale construite en 1892. Démocrate, il fit une carrière politique rapide: député au Grand Conseil argovien (1889-1893, président en 1892-1893), conseiller national (1893-1896), conseiller d'Etat (1893-1895, landamman en 1895). Il renonça à toutes ses charges publiques lorsqu'il devint, grâce à son frère Julius (->), directeur de la centrale hydroélectrique au fil de l'eau de Rheinfelden (1895-1916), première grande usine de ce type en Europe. Expert en économie électrique, reconnu en Suisse et à l'étranger, il participa à l'élaboration de la loi fédérale de 1916 sur l'utilisation des forces hydrauliques.

Sources et bibliographie

  • Gruner, L'Assemblée, 1, 648-649
  • W. Bocks, Perspektiven mit Strom, 1994
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF

Suggestion de citation

Steigmeier, Andreas: "Frey, Emil", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 03.03.2005, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/003759/2005-03-03/, consulté le 28.10.2020.