de fr it

GottliebRingier

8.12.1837 à Wasen, 7.1.1929 à Berne, protestant, de Zofingue. Fils de Gottlieb, pasteur, et de Maria Albertina née Ringier. Cousin de Johann Rudolf Ringier. 1872 Julie Emma Strähl, fille de Friedrich Gottlieb, avocat. Ecole cantonale à Aarau, études de droit à Bâle, Munich et Heidelberg. Brevet argovien d'avocat en 1858. Avocat à Zofingue (1859-1863), procureur (1863-1872), collaborateur de l'étude d'avocats de son beau-père (1872-1877). Député libéral modéré au Grand Conseil argovien (1862-1864 et 1875-1880), conseiller aux Etats (1868-1877, président en 1875). Gottlieb Ringier interrompit ses activités professionnelles et politiques en raison d'une maladie pulmonaire (1877-1881). Chancelier de la Confédération (1882-1909). Lieutenant-colonel d'infanterie en 1875. Docteur honoris causa de l'Université de Bâle (1901).

Sources et bibliographie

  • E. Gruner, éd., L'Assemblée fédérale suisse 1848-1920, 1, 1966, 667
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF

Suggestion de citation

Küng-Aerni, Beatrice: "Ringier, Gottlieb", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 16.01.2020, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/003785/2020-01-16/, consulté le 19.10.2020.