de fr it

JakobStrebel

8.1.1887 à Muri (AG), 19.10.1965 à Pully, cath., de Muri. Fils de Kaspar, agriculteur et conseiller communal, et d'Anna Melliger. Maria Beck, fille de Julius, avocat. Collège de Sarnen, études de droit à Fribourg-en-Brisgau, Leipzig, Zurich et Berne, doctorat (1912). Avocat à Muri (1913-1921), juge fédéral à la 1re, puis à la 2e cour civile (1921-1954, président en 1937-1938). Professeur de droit privé suisse à l'université de Lausanne (1929-1949), professeur honoraire (1949). Conservateur catholique, il siégea au Grand Conseil argovien (1913-1921) et au Conseil national (1919-1920). Président de la commission fédérale de recours pour la solution transitoire en vigueur jusqu'à l'introduction de l'AVS et de l'organe de contrôle des caisses de compensation pour les militaires. Président du synode catholique-romain du canton d'Argovie. Docteur honoris causa de l'université de Lausanne.

Sources et bibliographie

  • Gruner, L'Assemblée, 1, 675
  • D. Wicki, Der aargauische Grosser Rat 1803-2003, 2006, 470-471
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF

Suggestion de citation

Wohler, Anton: "Strebel, Jakob", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 16.03.2011, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/003796/2011-03-16/, consulté le 14.06.2021.