de fr it

FranzWaller

18.11.1803 à Bremgarten (AG), 2.7.1879 à Wädenswil, cath., de Hünenberg et, en 1825, d'Eggenwil. Josepha Waldburga W. Scolarité à Aarau, Lucerne et Fribourg-en-Brisgau, études de droit notamment à Iéna, brevet d'avocat argovien (1831). Etude d'avocat à Bremgarten (1838-1850), directeur des Salines du Rhin et accessoirement avocat (1850-1875). Député libéral-radical au Grand Conseil argovien (1837-1846 et 1852-1868), conseiller d'Etat (1838-1850, landamman en 1841 et 1848), délégué à la Diète et membre des Corps francs (1844), conseiller national (1849-1866). Partisan de la suppression des couvents en Argovie, W. fut commissaire de l'abbaye de Muri (1840). En 1841, il obtint l'arrestation du comité de Bünzen, qui regroupait les meneurs de l'opposition conservatrice catholique des Freie Ämter, mais fut temporairement arrêté par les insurgés. Il acheva la rédaction du Code civil argovien (1847-1855) et rédigea le droit cantonal de succession (1856). Membre de l'Association patriotique libérale (1863). Zofingien. Major.

Sources et bibliographie

  • BLAG, 814-816
  • Gruner, L'Assemblée, 1, 680
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF