de fr it

JakobBuser

3.7.1847 à Gelterkinden, 19.6.1914 à Sissach, prot., de Gelterkinden. Fils de Johann Jakob, agriculteur, et d'Elisabeth Breitenstein. 1) 1871 Walpurga Reiser, de Dürmetingen (Wurtemberg), 2) 1884 Julia Bieder, de Langenbruck. Après l'école secondaire et une année en Suisse romande, B. acquit en autodidacte sa formation en langues, mathématiques et droit, puis fit un apprentissage de commerce. Secrétaire au greffe du district de Sissach en 1870, cofondateur en 1879 et administrateur jusqu'en 1914 de la caisse d'épargne et de crédit de Sissach. Administrateur dès 1900 de la Banque populaire de Bâle-Campagne. Député radical (1875-1881, 1891-1914) au Grand Conseil de Bâle-Campagne qu'il présida sept fois, B. déclina en 1878 une élection au Conseil d'Etat. Juge cantonal (1881-1887), président du tribunal de district (1887-1910). Conseiller national (1890-1913), conseiller aux Etats (1913-1914), membre du comité central du parti radical suisse (1898-1914). Il siégea dans plusieurs commissions parlementaires, sociétés et conseils d'administration. Représentant du Conseil fédéral (1906-1914) au Conseil de la Banque nationale. Colonel d'artillerie.

Sources et bibliographie

  • Gruner, L'Assemblée, 1, 475
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF

Suggestion de citation

Birkhäuser, Kaspar: "Buser, Jakob", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 16.02.2005, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/003821/2005-02-16/, consulté le 28.11.2021.