de fr it

AlbertGrieder

3.1.1863 à Rünenberg, 12.1.1938 à Liestal, prot., de Rünenberg. Fils de Johann, passementier, et d'Anna Maria Schaub. Célibataire. Ecoles à Böckten et Bâle, études de droit à Bâle et Tübingen (doctorat en 1888). Greffier au tribunal cantonal de Bâle-Campagne (1888-1891), chancelier (1891-1893), conseiller d'Etat radical (1893-1931, successivement Travaux publics, Cultes, Police, Affaires militaires et Justice, huit fois président), conseiller national (1912-1919). En 1902, G. promulgua la loi cantonale sur les constructions. Administrateur des chemins de fer du Nord-Est (1896-1899), fédéraux (1902) et de Waldenburg (1912). Membre du comité central de l'Union suisse des arts et métiers (1909-1924), président de celle de Bâle-Campagne (1912-1919). A l'armée, lieutenant-colonel et grand juge (1916-1931).

Sources et bibliographie

  • Gruner, L'Assemblée, 1, 478
  • K. Birkhäuser, éd., Personenlexikon des Kantons Basel-Landschaft, 1997, 69
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 3.1.1863 ✝︎ 12.1.1938