de fr it

GedeonThommen

7.12.1831 à Waldenburg, 18.12.1890 à Waldenburg, prot., de Waldenburg. Fils de Martin (->). Marie-Louise Jacot-Baron. Ecole cantonale d'Aarau, apprentissage de commerce à Genève. T. entra dans l'entreprise de corderie familiale et en poursuivit l'exploitation. Secrétaire communal de Waldenburg (1854), il fut membre de la direction de la Société d'horlogerie à Waldenburg (1857), qu'il racheta en 1859 avec Louis Tschopp. Unique propriétaire dès 1870 (horlogerie Gedeon Thommen, plus tard Revue Thommen), il opéra le passage à la fabrication de masse dans les années 1880. Co-initiateur (dès 1865) et président (dès 1878) du Chemin de fer de Waldenburg. Conseiller communal de Waldenburg (exécutif, 1860-1890), député radical au Grand Conseil de Bâle-Campagne (1864-1890), conseiller national (1875-1890). T. occupa diverses fonctions à la croisée de l'économie et de la politique, ainsi au conseil de banque de la Banque cantonale et au conseil d'administration de la Banque hypothécaire de Bâle-Campagne.

Sources et bibliographie

  • Gruner, L'Assemblée, 1, 487
  • K. Birkhäuser, éd., Personenlexikon des Kantons Basel-Landschaft, 1997, 156
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 7.12.1831 ✝︎ 18.12.1890