de fr it

Albert-EdouardMaunoir

3.10.1863 à Genève, 3.3.1929 à Genève, prot., de Genève. Fils d'Henri, agent de change, et de Suzanne Mazade. Petit-neveu de Jean-Pierre (->). 1923 Josephte Jaquenoud. Licence en droit à Genève et brevet d'avocat en 1885. Substitut du procureur général (1891-1895), avocat (1896-1929), bâtonnier (1924-1926). Député démocrate au Grand Conseil genevois (1895-1927), conseiller administratif de la ville de Genève (exécutif, 1899-1903), conseiller d'Etat (1903-1915, Commerce et Industrie 1903-1906 et 1909-1915, Justice et Police 1906-1909, Travaux publics 1909). M. prit part à la campagne antimaçonnique (1899) et lutta contre la séparation de l'Eglise et de l'Etat (1907). Conseiller national libéral-démocrate (1914-1929), il s'intéressa notamment aux questions commerciales (révision de la loi sur la concurrence déloyale) et fut membre de la commission d'experts des assurances sociales. Colonel de la justice militaire, grand juge de la 1re division (1914-1918), auditeur en chef adjoint de l'armée, M. fut à quelques occasions le conseiller politique du général Wille et l'un des auteurs du Code pénal militaire.

Sources et bibliographie

  • Gruner, L'Assemblée, 1, 955-956
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF