de fr it

Abraham LouisTourte

22.6.1818 à Genève, 18.4.1863 à Turin, protestant, de Genève. Fils de Barthélemy-Isaac Tourte, maître au collège et membre du consistoire, et de Marie née Cherbuliez (Marie Tourte-Cherbuliez). Neveu d'Antoine-Elisée et de Joël Cherbuliez. Cousin de Victor Cherbuliez. Célibataire. Académie de Genève (1835-1836), études de sciences (1836-1837), puis de peinture à Düsseldorf (1838-1846). Employé au bureau des étrangers et commissaire général des études (1849-1851), peintre. Député radical au Grand Conseil genevois (1848-1862), conseiller aux Etats (1849-1851), conseiller national (1851-1854), conseiller d'Etat (1851-1853, 1855-1861; Instruction publique et Militaire). Membre du conseil de l'Ecole polytechnique fédérale de Zurich (1854-1859). Abraham Louis Tourte fut envoyé extraordinaire (1860), puis chargé d'affaires de Suisse à Turin (1861-1863) lors des négociations relatives au rattachement de la Savoie à la France.

«Partie de volant entre le Président (Fazy) et le vice Président (Tourte)». Caricature de Jean Chomel, 1856 (Bibliothèque de Genève, Rec Est 0017 038).
«Partie de volant entre le Président (Fazy) et le vice Président (Tourte)». Caricature de Jean Chomel, 1856 (Bibliothèque de Genève, Rec Est 0017 038). […]

Sources et bibliographie

  • Documents diplomatiques suisses, vol. 1 (1848-1865), 1990.
  • Gruner, Erich: L'Assemblée fédérale suisse 1848-1920, vol. 1, 1966, p. 970.
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF

Suggestion de citation

Duc, Gérard: "Tourte, Abraham Louis", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 08.04.2020. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/003893/2020-04-08/, consulté le 20.10.2021.