de fr it

AlexandreTriquet

9.9.1860 à Carouge (GE), 15.10.1915 à Plainpalais (auj. comm. Genève), prot., de Rumilly (Haute-Savoie) et, en 1885, de Carouge. Fils de Louis, guillocheur, et de Marie-Benjamine Jacquemot. Fanny Schmidt, fille de Rodolphe. Apprentissage de typographe. Ouvrier typographe. Juge assesseur au tribunal de première instance (1894-1899) et juge de paix (1900-1910) à Genève, sous-directeur de l'office des faillites (1912-1913). Secrétaire du parti national ouvrier de Genève (1886). Conseiller municipal (législatif) de Carouge (1886-1902), député au Grand Conseil genevois (1886-1902, 1910-1912), conseiller national (1899-1902). Avant l'adoption de la représentation proportionnelle au Grand Conseil, T., bien que socialiste, fut candidat sur la liste radicale. Il quitta le parti socialiste en 1907 et intégra le parti jeune-radical en 1912. Au Conseil national, il fut un défenseur de la liberté de la presse.

Sources et bibliographie

  • Gruner, L'Assemblée, 1, 970
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 9.9.1860 ✝︎ 15.10.1915