de fr it

NicolasGlasson

27.12.1817 à Bulle, 30.5.1864 à Fribourg, cath., de Bulle. Fils de Pierre-Joseph, fermier, et de Marie-Marguerite-Françoise Bosson. Marie-Louise-Adélaïde G., fille de Claude-Joseph, préfet de Bulle (1831-1836). Elève au collège Saint-Michel à Fribourg, licence à l'école de droit de cette ville (1848), patente d'avocat (1852). Procureur d'office pour le district de Bulle (1838), secrétaire communal (1838) et commis-chef au bureau des postes à Bulle (1838-1847). Président du tribunal de cette ville (1847-1848), procureur général (1852-1857), juge fédéral (1853-1864). Député radical au Grand Conseil fribourgeois (1847-1856), conseiller national (1848-1854) et conseiller aux Etats (1854-1857). Rédacteur au journal radical Le Confédéré. Poète local (G. est l'auteur notamment des Stances au tilleul de Bulle), il collabore à la revue L'Emulation et à celle de la Société d'études de Fribourg. Radical avancé au début du régime de 1848, il modère ensuite son ardeur politique.

Sources et bibliographie

  • Fichier, AEF
  • A. Gremaud, La députation aux Chambres fédérales, mém. lic. Fribourg, 1960
  • Gruner, L'Assemblée, 1, 392-393
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF