de fr it

Louis deWuilleret

Portrait du politicien conservateur fribourgeois. Aquarelle et gouache sur papier de Johann Friedrich Dietler, 1857 © Musée d'art et d'histoire Fribourg.
Portrait du politicien conservateur fribourgeois. Aquarelle et gouache sur papier de Johann Friedrich Dietler, 1857 © Musée d'art et d'histoire Fribourg.

25.12.1815 à Romont (FR), 23.2.1898 à Fribourg, cath., de Romont et Fribourg. Fils de Jean-Théodore, président de Romont, conseiller d'Etat et juge de district, et d'Antoinette Moret. 1844 Marie-Antoinette Léocadie Raemy, fille d'Antoine de Raemy. Beau-frère de Charles de Raemy. Ecoles à Romont, Fribourg et Lucerne, études de droit à Fribourg et Munich, brevet d'avocat (1841). W. dirigea le plus grand cabinet d'avocats du canton de Fribourg (1841-1889). Juge et président du tribunal cantonal (1889-1898). Dirigeant du parti conservateur, il fut conseiller municipal et vice-président de Fribourg (1847), ainsi que député au Grand Conseil (1846-1847 et 1856-1898), qu'il présida presque une année sur deux. En 1852, il fut président de l'assemblée de Posieux, une démonstration de force des conservateurs face au gouvernement radical. Conseiller national (1854-1898), il s'employa à atténuer le conflit entre conservateurs et radicaux. Il collabora à la rédaction de la Constitution cantonale de 1857 et soutint la presse catholique (président du conseil d'administration de l'Imprimerie suisse catholique et du quotidien La Liberté de 1872 à 1898), l'université de Fribourg et, de manière générale, la diffusion des idées catholiques. Membre de la Société des étudiants suisses et de l'Association Pie IX. W. fut l'un des politiciens conservateurs les plus importants de son canton et de la Suisse dans la seconde moitié du XIXe s.

Sources et bibliographie

  • Fichier, AEF
  • M. Soussens, «Louis de Wuilleret», in Notices biogr., [1900], 4-6 (AEF)
  • Gruner, L'Assemblée, 1, 408
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF