de fr it

JosefGuldin

11.4.1811 à Marbach (comm. Oehningen, Bade), 22.1.1898 à Mels, cath., de Wittenbach (1813), bourgeois d'honneur de Mels en 1857. Fils de Josef, conseiller à la cour du grand-duc de Bade. Josefa Perret, de Mels. Etabli comme avocat à Mels en 1832, G. fonda en 1850 une manufacture de tissage avec son neveu Wilhelm Good. Membre conservateur catholique du conseil d'éducation (1833-1835), président du district de Sargans (1844-1845), député au Grand Conseil saint-gallois (1845-1848, 1851-1855 et 1857-1864), président de la commune de Mels (1855-1864), membre du conseil administratif de l'Eglise catholique (1857-1867), conseiller national (1857-1860, non réélu), président du tribunal de district de Sargans (1859-1862, 1876-1885), président du collège catholique (1861-1870). G. fut l'un des porte-parole des conservateurs face aux radicaux dans les années 1840-1860.

Sources et bibliographie

  • Gruner, L'Assemblée, 1, 557-559, 586
  • A. Wettach, Bürgergeschlechter der Gemeinde Wittenbach, 1970, 5 (StASG)
  • P. Oberholzer, Rote und Schwarze St. Galler, 1985, 66
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF

Suggestion de citation

Oberholzer, Paul: "Guldin, Josef", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 10.12.2013, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/003983/2013-12-10/, consulté le 05.12.2020.