de fr it

FerdinandHidber

23.1.1863 à Mels, 16.10.1909 à Mels, cath., de Mels. Fils de Ferdinand, instituteur et éditeur du journal conservateur Sarganserländer. Aloisia Zweifel, fille de Franz Xaver, commandant d'arrondissement et amman de la commune de Schänis. Ecole primaire à Mels, école réale à Saint-Gall, école normale à Rorschach (1878-1881). Instituteur à Schwendi-Weisstannen, Rufi-Schänis, Maseltrangen, puis à Mels (1884-1894). Rédacteur (1891-1909) et éditeur (1905-1908) du Sarganserländer. Elu en 1889 au Conseil communal (exécutif) en remplacement de son père décédé, H. fut amman de Mels de 1894 à 1905. Député au Grand Conseil saint-gallois (1891-1909), conseiller national catholique conservateur (1898-1905, puis retrait). Agent de district pour la société d'assurance de la Mobilière suisse, président de la coopérative de consommation de Mels-Sargans (1896-1907). H. réalisa à Mels une œuvre d'intérêt public importante (notamment en matière de centrale électrique et d'école réale). Il s'illustra dans le canton comme l'un des premiers partisans de l'affermage de la chasse. Il s'impliqua dans la correction des eaux du Rhin et de la Seez et fut l'un des promoteurs du système proportionnel sur le plan cantonal.

Sources et bibliographie

  • Gruner, L'Assemblée, 1, 560
  • J. Good-Waldispühl, Chronik der Hidber aus Mels SG "Lehrer's", [2001]
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF