de fr it

Johann GebhardLutz

3.8.1835 à Thal, 12.5.1910 à Thal, cath., de Thal. Fils de Johann Anton, gros paysan et aubergiste. Theresia Müller, fille de Johann Joseph Müller. Gymnase catholique à Saint-Gall (1850-1855), études de théologie (interrompues), puis de droit à Berlin et à Heidelberg, doctorat en l'un et l'autre droits en 1861 à Heidelberg. Stagiaire dans l'étude de son futur beau-père à Saint-Gall, puis avocat à Thal (1861). Député au Grand Conseil saint-gallois (1864-1909), membre du conseil d'administration catholique (1867-1870) et du conseil de l'éducation (1879-1887). Conseiller national conservateur catholique (1878-1909). Président central de la Société des étudiants suisses (1858-1860). Partisan du compromis constitutionnel de 1861, L. lutta contre l'intransigeance des radicaux et des conservateurs et défendit la coexistence pacifique entre confessions.

Sources et bibliographie

  • Gruner, L'Assemblée, 1, 570
  • Rheintaler Köpfe, 2004, 265-267
Liens
Notices d'autorité
GND
En bref
Dates biographiques ∗︎ 3.8.1835 ✝︎ 12.5.1910

Suggestion de citation

Göldi, Wolfgang: "Lutz, Johann Gebhard", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 03.07.2008, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/004000/2008-07-03/, consulté le 23.10.2020.