de fr it

Carl Georg JakobSailer

10.3.1817 à Wil (SG), 3.10.1870 à Sankt Fiden (auj. comm. Saint-Gall), cath., de Wil. Fils de Josef Carl Laurent, commerçant, et de Josefa Greuter. Maria Josefa Henseler, fille de Jakob, juge à la cour criminelle. Etudes de droit à Fribourg-en-Brisgau, Tübingen et Iéna. Avocat dans l'étude de Johann Baptist Weder (1839-1841), avocat indépendant à Wil (1841-1855). Rédacteur de l'hebdomadaire Der Pilger an der Thur dès 1841. Président de la commune de Wil (1849-1857). Juge au tribunal cantonal saint-gallois (1849-1864, président de 1855 à 1864). Membre du Conseil administratif catholique (1851-1857). Député au Grand Conseil saint-gallois (1851-1855 et 1857-1870) et à la Constituante (1859-1860). Conseiller aux Etats (1854-1857), conseiller national (1860-1870). Conseiller d'Etat (Justice, 1864-1870). Juge fédéral (1866-1870). Sous l'influence de Weder, S. se joignit aux radicaux et, après 1861, à leur aile modérée. Dans le canton de Saint-Gall, il réalisa plusieurs codifications juridiques, défendit la cause du mariage civil et fit triompher l'école cantonale interconfessionnelle (1856). Auteur d'une Chronik von Wil (1864) et de poèmes.

Sources et bibliographie

  • Gruner, L'Assemblée, 1, 578-579
  • «Die Landammänner des Kantons Sankt Gallen, 1. Teil: 1815-1891», in NblSG, 111, 1971, 31-32
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF

Suggestion de citation

Warth, Werner: "Sailer, Carl Georg Jakob", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 01.02.2010, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/004013/2010-02-01/, consulté le 20.09.2020.