de fr it

Gustav AdolfSaxer

2.11.1831 à Altstätten, 10.6.1909 à Saint-Gall, prot., d'Altstätten et de Saint-Gall (1866). Fils de Johannes, secrétaire de département, et d'Elisabeth Grob. 1857 Anna Maria Wild, fille de Johann David, tailleur de pierre et membre du Conseil de bourgeoisie. Etudes de théologie et de droit à Berlin, Tübingen et, de 1853 à 1854, à Zurich. Avocat en l'étude de Joseph Karl Pankraz Morel (1855-1857). Secrétaire du Département de l'assistance et des tutelles (1857), puis de la police (1857-1861), directeur de la Banque cantonale saint-galloise (1870-1900). Président radical de l'exécutif de la ville de Saint-Gall (1860-1861). Membre de la Constituante saint-galloise (1859-1860 et 1861), député au Grand Conseil (1861-1878, président à plusieurs reprises), conseiller d'Etat (Police 1862-1864, Instruction publique 1864-1870). Conseiller aux Etats (1872), conseiller national (1872-1878), candidat au Conseil fédéral en 1875 pour la gauche radicale-démocratique. S se consacra particulièrement à l'enseignement secondaire, à l'enseignement primaire supraconfessionnel de la ville de Saint-Gall et à l'Eglise cantonale protestante (président du conseil synodal de 1885 à 1906). Major.

Sources et bibliographie

  • Gruner, L'Assemblée, 1, 579-580
  • E. Ehrenzeller, «Adolf Saxer», in NblSG, 1971, 30-31
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF

Suggestion de citation

Mayer, Marcel: "Saxer, Gustav Adolf", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 04.11.2010, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/004014/2010-11-04/, consulté le 21.09.2020.