de fr it

ErnstSchmidheiny

1.4.1871 à Heerbrugg (comm. Balgach), 15.3.1935 dans le désert du Sinaï (accident d'avion), prot., de Balgach. Fils de Jakob (->). 1896 Vera Kuster, fille d'Anton, banquier. Ecole cantonale de Saint-Gall, école de commerce de Neuchâtel. En 1905, S. reprit la tuilerie-briqueterie paternelle avec son frère Jakob (->). En 1910, il fit partie des fondateurs d'EG Portland (Eingetragene Genossenschaft Portland), le troisième cartel suisse du ciment, succédant à deux essais éphémères. Il fut vice-président du conseil d'administration des Zürcher Ziegeleien (1912-1925). En 1913, il intégra la fabrique de ciment Holderbank au cartel et la divisa en 1930 en trois entités: la Holderbank Financière Glarus SA et deux sociétés de production, toutes placées sous sa direction. En 1920, S. acquit la majorité du capital d'Eternit à Niederurnen. Il développa la production de ciment et d'amiante au niveau international (Europe, Amérique du Sud, Proche-Orient), collaborant avec ses concurrents danois de telle sorte que le système des cartels devint la base de sa politique entrepreneuriale également sur le plan international. Cofondateur des Forces motrices de Saint-Gall-Appenzell et promoteur de l'approvisionnement en électricité de Saint-Gall. Député radical au Grand Conseil saint-gallois (1905-1918), conseiller national (1911-1919), S. dirigea le bureau des compensations de la Division du commerce du Département politique fédéral (1915-1917), qui négociait durant la guerre les échanges avec l'Allemagne. Lieutenant-colonel.

Sources et bibliographie

  • H.O. Staub, Von Schmidheiny zu Schmidheiny, 1994, 30-61
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 1.4.1871 ✝︎ 15.3.1935