de fr it

OttoWeber

11.6.1872 à Saint-Gall, 26.2.1962 à Lugano, prot., de Russikon. Fils de Johann Heinrich, fonctionnaire des chemins de fer, et de Karolina Wieser. 1901 Helene Taeschler, fille d'Emil, photographe. Gymnase à Saint-Gall et Lausanne. Journaliste et rédacteur des journaux Aargauer Nachrichten (1891-1892), Zofinger Tagblatt (1892-1895) et St. Galler Stadt-Anzeiger (1896-1920, de tendance démocrate). Député au Grand Conseil saint-gallois (1900-1920), membre de l'exécutif de la ville de Saint-Gall (1908-1920), conseiller national (1911-1928, groupe de politique sociale) et conseiller d'Etat (1920-1930, Instruction publique). Membre de la Société du Grutli, W. s'opposa en 1901 à la fusion de celle-ci avec le parti socialiste. Dès 1920, il présida le parti démocrate et ouvrier saint-gallois. Entendant résoudre les problèmes sociaux par des réformes et un engagement social de l'Etat, il collabora avec des conservateurs catholiques qui partageaient ses idées. Avec Caspar Decurtins, il milita en faveur du chemin de fer des Alpes orientales. En 1913, W. déposa une motion au Conseil national demandant l'introduction d'une assurance vieillesse et invalidité et, en 1922, un postulat relatif à un régime fédéral de prévoyance contre le chômage. Président de l'Union fédérative des fonctionnaires, employés et ouvriers de la Confédération (1915-1920).

Sources et bibliographie

  • Aus St. Gallischer Geschichte seit 1890, [1933]
  • Gruner, L'Assemblée, 1, 594-595
  • «Die Landammänner des Kantons St. Gallen, 2. Teil: 1891-1972», in NblSG, 113, 1973, 28-29
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF