de fr it

JakobAlbrecht

24.2.1806 à Müllheim, 8.7.1855 à Müllheim, prot., de Müllheim. Fils de Heinrich, instituteur. 1830 Margaretha Elisabetha Wild, de Saint-Gall. Etudes de philosophie, puis de théologie au Carolinum de Zurich de 1824 à 1825, à Bâle de 1826 à 1827. Membre de Thurgovia à Zurich, de Zofingue à Bâle. Consacré en 1828, A. fut suffragant à Arbon, pasteur à Nussbaumen de 1829 à 1837, à Matzingen de 1837 à 1849 et démissionna pour raison de santé. Président de la commune de Müllheim (1853-1855). Membre du Grand Conseil et du Conseil de district (1850-1855). Conseiller aux Etats (gauche modérée, 1851-1855). Membre du tribunal matrimonial (consistoire) et du conseil d'éducation du canton de Thurgovie, de la commission de surveillance de la maison de force de Kalchrain. Secrétaire du conseil d'Eglise protestant. Président de la bourgeoisie de Müllheim. Ami de Thomas Bornhauser et de Johann Konrad Kern. A. s'engagea en faveur de la souscription nationale destinée à alléger les frais de guerre des cantons du Sonderbund et à favoriser la réconciliation.

Sources et bibliographie

  • Gruner, L'Assemblée, 1, 691
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF