de fr it

Karl AlfredFehr

5.8.1848 à Frauenfeld, 10.11.1904 à Frauenfeld, prot., de Frauenfeld. Fils de Karl, propriétaire d'une teinturerie en rouge et président de commune. 1881 Aline Merkle, fille de Karl, inspecteur de gare, nièce de Johann Konrad Kern et de Gustav Merkle. Etudes de droit à Zurich, Heidelberg, Munich et Berlin (dès 1868, doctorat en 1871). A Paris, stage à l'ambassade suisse et perfectionnement à l'Ecole de droit (1871-1872). Admis au barreau thurgovien en 1872, F. ouvrit une étude à Frauenfeld, qu'il ferma peu après, préférant une carrière publique. Conseiller du district de Frauenfeld (1874-1880), sous-préfet (1875-1880), député au Grand Conseil (1875-1904, président à trois reprises), conseiller national radical (1889-1904). Membre du comité central thurgovien contre une nouvelle réforme de la Constitution fédérale (1880). Greffier du tribunal de district de Gottlieben (1876-1880); greffier (1880-1889), puis président (jusqu'en 1904) du tribunal cantonal; juge suppléant au Tribunal fédéral (1897) et membre de la commission d'experts pour l'élaboration du Code civil suisse. Président de la bourgeoisie de Frauenfeld (dès 1895). Promoteur du doublement de la voie ferrée Winterthour-Romanshorn. Membre de diverses sociétés et de plusieurs conseils d'administration (usine à gaz de Frauenfeld, Banque hypothécaire thurgovienne, Chemins de fer du Nord-Est).

Sources et bibliographie

  • «Thurgauisches Landrecht», in ThBeitr., 27, 1887, 1-135
  • Fonds, StATG
  • Gruner, L'Assemblée, 1, 697
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF