de fr it

JakobMüller

15.11.1847 à Hemmerswil (auj. comm. Amriswil), 15.8.1931 à Romanshorn, prot., de Räuchlisberg (auj. comm. Amriswil). Fils de Diethelm, gros paysan et meunier à la Radmühle, et de Susanna Opprecht. 1) 1890 Ida Rosa Wehrli, fille d'Albert, 2) 1899 Ida Fischer, fille de Georg, veuve de Wilhelm Robert Löhrer. Apprentissage de meunier, compagnonnage, exploitation du moulin paternel à Hemmerswil. Résidant à Romanshorn depuis 1899. Président de la commune de Hemmerswil (1871-1899), député au Grand Conseil thurgovien (1875-1920, président en 1904-1905), conseiller national radical (1902-1919): commission des finances, de l'alcool, du Code civil, de l'article sur le droit d'eau et de la correction du Tessin (président). Commissaire des impôts des districts de Weinfelden, Kreuzlingen et Frauenfeld (1877-1897), juge de district à Arbon (1881-1914, président du tribunal dès 1890). Administrateur de la broderie Arbon AG (précédemment Arnold Baruch Heine AG & Co.) de 1903 à 1929, membre du comité directeur de la Banque hypothécaire thurgovienne de 1905 à 1913. Major d'infanterie.

Sources et bibliographie

  • Gruner, L'Assemblée, 1, 709-710
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF

Suggestion de citation

André Salathé: "Müller, Jakob", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 26.03.2007, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/004080/2007-03-26/, consulté le 03.03.2024.